Complications

Les complications d’une hidradénite suppurée (HS) de longue durée, non traitée, incluent la formation de fistules touchant l’urètre, la vessie, le rectum ou le péritoine.

Les cicatrices excessives et la fibrose dues aux lésions d’HS peuvent également provoquer des contractures, elles-mêmes à l’origine de limitations de la mobilité des membres, en particulier au niveau axillaire [Alikhan 2009].

Formation de fistules et de sténoses

L’inflammation et les cicatrices au niveau génito-fémoral peuvent prédisposer les patients aux sténoses anales, urétrales et rectales. En outre, on peut observer des fistules anales en cas d’HS périanale de longue durée, à ne pas confondre avec des fistules anales dues à une maladie de Crohn [Janse 2016]. On a également rapporté des fistules urétrales, ainsi qu’un lymphœdème scrotal et vulvaire massif [Alikhan 2009].

Cicatrices et contractures

Les cicatrices excessives et la fibrose dues aux lésions d’HS peuvent provoquer des contractures, elles-mêmes à l’origine de limitations de la mobilité des membres, en particulier au niveau axillaire. La formation de cicatrices au niveau des sphincters anaux peut entraîner une incontinence fécale [Alikhan 2009].

Références

Alikhan A, Lynch PJ, Eisen DB. Hidradenitis suppurativa: a comprehensive review. J Am Acad

Dermatol 2009;60:539–61.

Janse I et al. Surgical Procedures in Hidradenitis Suppurativa. Dermatol Clin. 2016; 34: 97-109.

Facteurs de risque pour L’HS

Ce site peut améliorer votre expérience d’utilisateur en activant les cookies.
Plus d’informations