Symptômes et évolution

Les nodules inflammatoires récurrents et douloureux (abcès, fistules ou nodules) situés au niveau des aisselles et de l’aine sont généralement les premiers symptômes de la maladie. La maladie de Verneuil, est une maladie inflammatoire chronique, invalidante de la peau caractérisée par des lésions cutanées inflammatoires répétitives, généralement situées profondément dans les zones corporelles riches en glandes apocrines, comme les aisselles ou l’aine.1 Ces glandes apocrines, qui commencent à travailler à l’adolescence, contribuent au maintien d’une température corporelle adéquate mais aussi à l’apparition de l’odeur caractéristique de la sueur.2,3 Les lésions peuvent également se développer aux endroits où un frottement avec la peau est exercé comme les plis sous mammaires, les fesses et le périnée.4,5

Évolution de la maladie de Verneuil

La maladie de Verneuil peut emprunter des formes diverses, variables d’une personne à l’autre. Tous les cas ne sont pas évolutifs, ce qui signifie que l’affection ne s’aggrave pas toujours avec le temps.4,6 On ne peut pas sous-estimer l’importance d’un diagnostic précoce car une fois le diagnostic posé, un traitement approprié peut être prescrit. Cependant la maladie de Verneuil est souvent confondue avec une infection cutanée (notamment des furoncles et des kystes), ce qui retarde le diagnostic.1 Si vous pensez que vos symptômes ressemblent à ceux de la maladie de Verneuil, prenez rendez-vous avec un dermatologue.

On distingue habituellement 3 stades de la maladie de Verneuil, définis par la classification de Hurley (légère, modérée et sévère).1

Atteinte légère (Hurley stade I)6,7

  • Formation de nodules et d’abcès douloureux (aisselles, plis de l’aine, plis sous mammaires, fesses ou région périnéale
  • Ces nodules douloureux ont généralement la taille d’un pois. La peau qui les entoure peut présenter des rougeurs

Atteinte modérée (Hurley stade II)4,7

  • Nodules et abcès récurrents à plusieurs endroits
  • Formation de sinus/fistules
  • Formation de cicatrices

Atteinte sévère (Hurley stade III)4,7

  • Nodules répandus avec sinus communiquant entre eux
  • Atteinte diffuse ou quasi-diffuse, fistules interconnectées et abcès sur toute l’étendue de la zone atteinte
  • Formation de cicatrices sévères

Outre les symptômes visibles, la maladie peut engendrer une odeur déplaisante, qui augmente avec la gravité de la maladie.8

1 Jemec GBE. Hidradenitis Suppurativa. N Engl J Med 2012; 366: 158-164.
2 Beier K, Ginez I, Schaller H. Localization of steroid hormone receptors in the apocrine sweat glands of the human axilla. Histochem Cell Biol 2005; 123: 61-65.
3 Sato K, Leidal R, Sato F. Morphology and development of an apoeccrine sweat gland in human axillae. Am J Physiol 1987; 252: 166-180.
4 Collier F, Smith R, Morton C. Diagnosis and management of hidradenitis suppurativa. BMJ 2013; 346: 29-32.
5 Vinding GR, Miller IM, Zarchi K et al. The prevalence of inverse recurrent suppuration: a population-based study of possible hidradenitis suppurativa. British Journal of Dermatology 2014; 170: 884-889.
6 Mayo Health Clinic. Hidradenitis Suppurativa. Disponible à: http://www.mayoclinic.com/health/hidradenitis-suppurativa/DS00818. Consulté février 2016.
7 Zouboulis CC, Tsatsou F. Disorders of the apocrine sweat glands. In: Goldsmith LA, Katz SI, Gilchrest BA et al. Fitzpatrick’s Dermatology in General Medicine 2012. 8th ed, McGraw Hill, New York Chicago, pp 947-959.
8 Dufour DN, Emtestam L, Jemec GB. Hidradenitis suppurativa: a common and burdensome, yet under-recognised, inflammatory skin disease. Postgrad Med J 2014; 90:216-221.

Ce site peut améliorer votre expérience d’utilisateur en activant les cookies.
Plus d’informations